Zapper MZ3c

Comment éliminer les parasites et plus encore !

Pour celles et ceux recherchant une solution simple et abordable pour éliminer tous les parasites (microbes, virus, vers, bactérie) qui infestent notre corps, et bien d'autres effets bénéfiques sur la santé, j'ai nommé le Zapper. 

 
D'ou vient le Zapper ?
 
 
 
Des recherches d'une scientifique indépendante, le Docteur Hulda Regehr Clark donne gratuitement la recette pour une cure anti-parasite et le moyen de fabriquer soi-même le "Zapper". Les découvertes et travaux du Docteur Hulda Clark n'ont jamais été reconnus par les corps médicaux et scientifiques, on s'en serai douté, comme pour le docteur Hammer d'ailleurs ou Jacques Benveniste, conspué, chassé et même emprisonné pour Hammer parce que légèrement dérangeant pour le système pharmaceutique tentaculaire. 
 
Entrevue avec Hulda Clark
 

 
 
 
L'utilité du Zapper
 
Comme pour l'eau colloïdale ou celui de boire de l'eau "vivante" ou "dynamisée", l'intérêt du zapper est donc multiple. Dans la recherche d'une meilleure santé et surtout de la garder, l'utilisation du zapper anti-parasitaire universel fait merveille.
 
mon Zapper (en photo) est le modèle le plus performant de la gamme, le Zapper MZ3c est l'outil de base par excellence pour garder sa santé en main.
 
Un modèle similaire du même fabricant a été plébiscité par Michel Dogna : www.micheldogna.fr/zappeur-mz-article-7-49-262.html
 
Résilience & Zapper
 
C'est normalement évident, le zapper est là pour vous éviter de passer par la case médicale, et dans le cas de notre résilience au système de santé actuel, le zapper est l'appareil idéal, vous n'avez besoin que d'une pile 9V pour vous soigner et il aura donc toute sa place dans un sac de survie au même titre que le CSG01F-Auto (Générateur d'eau colloïdale). 
 
 
Le Docteur Hulda Regehr Clark donne dans son livre " la cure de toutes les maladies", que l'utilisation du Zapper est indiqué dans les problèmes suivant : 
 
  • alcoolisme
  • allergies en général
  • autisme
  • chute des dents
  • dépression
  • diabète
  • fatigue
  • fièvre
  • glaucome
  • grippe
  • herpès
  • hypertension
  • infections par levures
  • insomnie
  • maladie d'Alzheimer
  • maladies musculaires
  • pertes de mémoire
  • problèmes de digestion
  • problèmes de peau (tous)
  • schizophrénie
  • sclérose
  • syndromes inflammatoires (TOUS)
  • ect...
 
Comment ça marche
 
Le zapper va faire passer un petit courant de quelques milliampères dans votre corps, en utilisant deux
électrodes, ou tubes en cuivre.  La preuve que ce courant passe est donnée par la LED unique de votre
zapper, qui va allumer (faiblement) lorsque un courant est détecté à la sortie du zapper.
 
À l'aide de son syncromètre, la Dr Clark a déterminé qu'une durée de 3 minutes suffisait à tuer presque
tous les parasites. 7 minutes venait à bout des plus gros et coriaces.
 
Note: Ces séances se font avec la fréquence de 30kHz, qui met en oeuvre l'effet seul du courant.
Utiliser la fréquence (ou balayage de 2.5kHz) va ajouter l'effet des fréquences, et l'élimination sera
d'autant plus "musclée"
 
Mais même les parasites ont des parasites (triste consolation!!), et en tuant cette première vague, les
parasites des parasites sont laissés à eux même dans votre système.  Une attente de 20min à 45 min
permet à cette deuxième vague d'être "accessible".
Un deuxième 7 minutes de zapping va les éradiquer, ce qui pourrait relâcher une troixième vague de
parasites vivant dans les parasites des parasites.  On attendra un autre 20 à 45min, et on se débarrasse
de cette troixième vague, par un troixième 7 minutes.
 
En thérie et d'après la Dt Clark, il pourrait y avoir jusqu'à 5 couches de parasites, mais elle n'a jamais eu
besoin d'aller plus loin que 3 fois 7 minutes.
 
Voilà pourquoi la séquence originale de la Dre Clark est décrite comme suit:
7 minutes de zapping "actif"
20 minutes de pause
7 minutes de zapping "actif"
20 minutes de pause
7 minutes de zapping "actif"
 
Cette séquence est "douce" et permet une progression facilement contrôlable, en tenant compte de
l'effet d'élimination.  Par sa "longueur" d'application, elle évite ainsi des exagérations, toujours
dérangeantes (voir contre indications dans cette page)
 
Lorsqu'on est sûr qu'on peut supporter le zapping sans inconvénient, on peut augmenter les séances
jusqu'à 3 ou 5 par jour (je n'ai jamais dépassé 3), ou bien augmenter le temps actif jusqu'à 30 minutes
(c'est ce que fait le MZ3, avec sa séquence 28-20) ou bien utiliser une séance en continu de 45min à 1h,
sans pauses. 
Cette séance continue est plus facile à faire avec les MZ6, car ils n'ont pas de séquence automatique. 
Par contre, il est facile d'exagérer le temps de zapping.  C'est pourquoi je déconseille le zapping en
continu au début, le temps que l'on apprivoise les effets du zapper.
 
Personnellement, lorsque je sens le besoin d'avoir une séance de zapping, j'utilise en premier le balayage
autour de 2.5kHz en continu, pendant une émission de TV, qui dure généralement 1h (:-)
 
Préparation pour une séance
Si vous êtes prêt pour une séance complète, installez-vous confortablement, avec environ une heure libre
devant vous.  Les instructions qui suivent ont été écrites pour un premier essai.  Le but principal est de
vous familiariser avec les procédures de base tout en perdant la méfiance naturelle de l’inconnu.
 
Pour commencer, soyons sûr que la batterie recommandée (9V) est bien en place.
Ayez aussi un moyen de contrôler le temps (montre ou chronomètre) à la minute près, avec les MZ6 et
MZ6AK. 
 
Le MZ3c n’a pas besoin qu’on s’occupe du temps : Il le fait pour vous.
 
· Allumons le zapper : Un indicateur lumineux (LED) devrait allumer, indiquant que le zapper est
fonctionnel. 
· Éteignons le zapper et préparons les électrodes - dans ce cas, deux tuyaux en cuivre.  Connectons
fils et électrodes au zapper.
 
Lavez-vous les mains et rincez-les bien.  Ceci devrait vous laisser les mains propres et humides.
 
CE QUI SUIT EST IMPORTANT
Les tubes (électrodes) d’un zapper doivent TOUJOURS être recouvertes d’une couche conductrice
de l’électricité, et isolant en même temps de tout contact direct avec toute partie métallique.
 
Prenons une feuille d’essuie tout en papier (Sopalin, en Europe?), et découpons deux carrés de 6’’ x 6’’
(15cm x 15cm)  approximativement. 
 
Mouillons-les avec de l’eau du robinet pour les garder bien humides, et enlevons l’excédent d’eau.
 
Entourons chaque feuille d’essuie tout autour de chaque tube en cuivre, ce qui devrait faire environ 2
épaisseurs d’essuie tout.
 
Notons l’heure, allumons le zapper, et prenons chaque électrode entourée de son essuie-tout humide, une
dans chaque main, en serrant modérément.  La règle ici consiste à faire un bon contact, sans se fatiguer
inutilement.  Surveillez la LED pour vous assurer que le courant passe bien.
 
Une site de référence pour Zapper !
 
 
 
 
 
 
 
 

Publié le: vendredi 15 mai 2015 (4064 lectures)
Copyrights © par l'info ENVIRONNEMENT & Nouvelle RÉALITÉ

Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e)

[ Retour ]