CHAUFFAGE & RAFRAICHISSEMENT

Quelle Technique de chauffage ou de rafraîchissement utiliser ?

Les besoins en chauffage ou rafraîchissement d'une maison dépendent directement de l'isolation thermique de la maison, de sa conception bioclimatique et des matériaux associés. Les besoins seront aussi différents dans une maison ou dans un immeuble. Je complèterai les données par la suite pour proposer différentes études et cas techniques, ainsi que les calculs nécessaires pour élaborer un plancher chauffant/rafraîchissant mais aussi, toutes les autres formules possibles - murs chauffants ou rafraîchissants, chauffage à air, ect... 

 
La technique de chauffage intelligente, est une technique qui s'affranchit du mode lui même. Donc, une technique dans laquelle le système de chauffage est indépendant du système de répartition de chaleur ou de fraîcheur. Le système hydraulique (eau) semble le plus pertinent, car que ce soit une PAC ou un poêle bouilleur ou du solaire, vous pouvez faire évoluer le système de chauffage sans changer la distribution de chaleur (le plancher chauffant). Nous partirons par la suite sur les techniques de raccordement entre la production de chaleur et sa distribution, ceci afin de pouvoir faire évoluer le système de production de chaleur sans tout refaire. et de passer au mix énergétique sans travaux couteux.
 
 
Dans les cas qui vous seront présentés, nous prenons en compte le chauffage solaire directe pour la majorité. Pour cette partie, comme elle reste plus technique, par rapport au matériel et aux explications à fournir, il vous suffira d'aller voir les exemples solaires qui s'y rapporteront. 
 
Planchers chauffants ou murs chauffants
 
Il existe plusieurs façon de chauffer ou de rafraichir une maison, je vous présente 2 techniques que j'ai mis en oeuvre dans 2 maisons différentes, autant par leur conception que les matériaux respectifs. 
 
 
Nous rentrons ci dessous en vidéo dans la pose d'un plancher chauffant hydraulique, donc à eau. Le matériel utilisé pour les tubes de distribution de chaleur dans le plancher chauffant est du PER, d'autres chantiers seront réalisés avec du polybutène ou du multicouche, idem pour le raccordement des nourrices de distribution ou le multicouche reste une excellente alternative au PER de 25mm, beaucoup plus rigide.
 
Il vous suffira de revenir sur cette page, pour avoir au fur et à mesure, les différentes étapes de ce chantier.
L'isolant du plancher chauffant dans cet exemple, n'a rien d'écologique, un choix plus responsable aurait été du liège.
 
Cette exemple est une rénovation lourde, dans laquelle on réalise un réseau de distribution de ventilation double flux (à venir en vidéo) sur le plancher, et une pose de plancher chauffant à eau (solaire aussi) dans le même temps, sachant, qu'une isolation extérieur est aussi prévue. 
Actuellement le solaire déjà installé, marche très bien sur cette maison (16 m2).
 
ATTENTION, selon les DTU, Définitions Techniques Unifiés, on ne pose pas de ventilation sous un plancher chauffant tel qu'il est montré dans ces vidéos, ne vous alarmez pas toutefois, le propriétaire est parfaitement au courant de ce fait, et cela a été réalisé de cette façon car impossible autrement, sinon a détruire toute la maison. Pour rappel, les DTU autorise à construire des inepties totales (isolation par l'intérieur) depuis des éons, utilisation d'isolation cancérigène, chauffage électrique et j'en passe (ce n'est pas leur rôle mais il n'empêche), donc si vous avez une maison construite en dépit des plus simple règles élémentaires de logiques, (isolation intérieur avec de la laine de verre par exemple qui est la solution la plus prisée en France.. et encore valable pour certains qui ne jure que par ça, tout simplement parce qu'ils ne connaissent rien d'autre !) vous aurez donc à faire face à des travaux qui pourrait vous faire dressez les cheveux (ou les perdre..)
 
 
Le matériel présenté vient de notre fournisseur Michel Courtine de Thermatec
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Plancher chauffant Barril - Autoconstructeur Association Castors Rhone Alpes
 
Plancher chauffant LOÏC  (Ci dessous)
 
 

VatMx TV

 

 


VatMx TV



VatMx TV
 

VatMx TV
 
 
 
VatMx TV
 
 
 
 
VatMx TV

 

 

 
 
 
 

VatMx TV

 
 
 
 
 
Murs chauffants en briques de terre crue dans une maison en paille de lavande
 
Les tubes sont du multicouche TECE en 13/16, la dimension toujours en rapport avec les courbures nécessaires pour repartir de part et d'autre du mur et permettre de faire l'ensemble du mur chauffant sans "casser" le tuyaux (pliage qui marque).
 
Pose des briques de terre crue au laser, histoire de faciliter le travail, mélange de sable et de chaux hydraulique pour la pose des briques
 
La réalisation d'un mur chauffant est un chouille plus technique qu'un plancher chauffant, mais le rendement est plus intéressant, ainsi que la qualité de la chaleur. 
 
Un mur chauffant demande une entrée de chaleur inférieur à 7°C par rapport à un plancher chauffant pour une qualité de chaleur supérieur à tous les niveau. Malgré tout, comme vous pouvez le voir, la mise en oeuvre est par contre un peu plus technique et le montage des briques par exemple peu se révéler fastidieux pour ceux qui n'en ont jamais réalisé.  
 
 
 
Pose des clips pour tenir le tuyau multicouche
 
 
 
Un des murs fini prêt à être enduit
 
 
 
le même mur mais vu de l'autre coté
 
 
 
 
 
Murs chauffants dans la partie locative
 
 
 
Encore de murs en briques, en attente d'installation du multicouche
 
 
 
 
 

Publié le: mardi 12 juin 2012 (3438 lectures)
Copyrights © par l'info ENVIRONNEMENT & Nouvelle RÉALITÉ

Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e)

[ Retour ]