DES MONNAIES COMPLÉMENTAIRES

Des nouvelles monnaies

Des monnaies Locales pour un changement Global

 
En fait, on se rend compte aujourd'hui, que la majorité des problèmes vient de nos habitudes de vie et de consommation, en changeant au fur à mesure notre façon de penser et de vivre, on peut adapter un mode de vie plus en adéquation avec notre futur, qui lui ne prendra ni du temps, ni notre avis pour nous envoyer dans le mur avec élan.
 

On peut le concevoir aisément, il faudrait pour changer de paradigme :

 
  • Une volonté politique (le changement c'est maintenant, mais c'est pas encore le bon changement, peut être d'ici 5 ou 10 ans mais c'est loin d'être sûr)
  • Des industriels compréhensifs (ouaih, il paraît même qu'ils sont philanthropes )
  • Un système financier propre (Le suicide pour les traders c'est quand ils auront re-couler le système, pas avant )
  • Des initiatives populaires en masse (là, ce sera trop tard)
  • Des monnaies complémentaires (présentation en PDF) & en audio sur ce lien
  • Une société matrifocale* (texte complet et compte rendu en cliquant ici)  extrait ci dessous pour comprendre le mot "Matrifocale"
  • Prendre conscience de notre addiction au pétrole (et j'prend mon vélo pour aller en vacances au Maroc !)
  • Prendre conscience de notre comportement consumériste irresponsable (t'as pas de télé, tu regardes la radio à gallets et tes fringues sont en paille...)
 
*MATRIFOCALE :  Habitude historiquement fondée. Toutes les sociétés patriarcales partagent avec nous le même paradigme monétaire. Par contre, toutes les sociétés matrifocales ont un paradigme différent.Notez qu’une société « matrifocale » est différente d’une société « matriarcale »puisque, dans ces dernières les mâles n’auraient qu’un rôle de procréation. En fait, historiquement ou archéologiquement on n’a jamais trouvé de cas d’une société véritablement matriarcale, alors qu’il y a plusieurs exemples de sociétés matrifocales.La vérification la plus simple pour déterminer une société matrifocale est la vision du divin véhiculée par les dites sociétés. Nous savons ce qu’est la vision du divin dans les sociétés patriarcales : pour caricaturer, c’est un Grand Monsieur barbu tout puissant, invisible dans le ciel, qui a tout fait tout seul, et qui sait tout. Nous avons fait de la Trinité un mystère pour la simple raison que nous avons complètement évacué le féminin avec trois protagonistes mâles qui sont le Fils,  le Père, et l’Esprit Saint . Par contre, il n’y pas de mystère d’une Trinité comme en Egypte, par exemple, ou Horus est simplement le fils d’un couple masculin et féminin: Isis et Osiris. De plus, c’est le féminin, Isis, qui joue le rôle de salvatrice. Toutes les sociétés patriarcales (Chine, Grèce, Mésopotamie, Sumer, Babylone, Empire Romain et nous depuis la Renaissance) ont en commun le paradigme d’unmonopole monétaire avec des taux d’intérêt positifs. Contrastons cela avec des sociétés matrifocales, comme l’ Egypte Dynastique et chez nous en Europe entre le Xe et le XIIIe siècles (période des cathédrales dédiées à Notre Dame, et où est apparu l’amour courtois avec le développement des droits des femmes et des valeurs féminines). Ces sociétés matrifocales ont utilisé un système monétaire dual. D’une part, une monnaie similaire aux sociétés patriarcales pour des échanges à longue distance, avec des gens qu’on ne connaît pas. Une seconde monnaie communautaire, créée localement par les utilisateurs eux-mêmes, pour les échanges locaux.
 
 
Un livre a lire absolument pour comprendre :  Au cœur de la monnaie de Bernard LIETAER
 
 

[ Retour ]