ISOLATION ÉCOLOGIQUE

Ouate de cellulose

La ouate de cellulose est un isolant réalisé à base de fibre de papier recyclé

Exemple d'isolation à base de ouate de cellulose



Isolation Thermique en sous toiture sur plaques de plâtre, en remplacement de la laine minérale

Chantier Haute Savoie - St Pierre en Faucigny
Construction traditionnelle parpaing - isolation intérieur

Réalisation de l'isolation  :  Alpes Écologie

Coût de départ pour les 56m2 d'isolation en 40 cm :  1.450,00 € TTC (32cm après tassement pour une résistance thermique de 8) 
TVA à 7% rénovation
Remise chantier pour participation client : 250,00 euros

Coût total de 1.200 euros TTC, soit 21,42 euros TTC le m2


Ci dessous, Lionel Zink d'Alpes écologie nous présente le chantier.

reportage en photos et vidéos 






Situation : 

On enlève la laine minérale en rouleaux qui était déposé (par le constructeur) sur les suspentes en bois des fermettes industrielles de la toiture. une pose à la va vite, du grand n'importe quoi qui occasionnait un pont thermique généralisé sur toute la surface. 

On peut distinguer maintenant tout l'espace à combler. 


Travaux préparatoires : 


  1. retrait de la laine de verre par le client
  2. Pose d'un éclairage LED encastré en plafond, protégé au dessus, par des pots de terre cuite. Les spots sont reliés entre eux par un câble électrique spécial haute température. les pots sont fixés avec du MAP
  3. Pose des tuyaux de ventilation pour la double flux qui sera mise en place plus tard. Les parties qui sont isolées aujourd'hui sont la salle à manger et la cuisine, on a positionné 2 allers d'insufflation en tuyaux de 75mm pour la salle à manger, et 2 tuyaux retours en 75mm en extraction au niveau de la cuisine. Ces tuyaux sont bouchés et attachés en attente. L'intérêt ici, c'est qu'il seront isolés dans la ouate de cellulose pour une épaisseur finale attendue après tassement de 32 cm (42 à 45 cm soufflé), soit une résistance thermique finale de 8  -  0,32 (32cm de ouate) : 0,04 (résistance thermique de la ouate), soit R de 8
  4. un liteau qui passe à coté du conduit de cheminée sera coupé pour respecter l'écart au feu. Pas de ventilation par contre entre le conduit et la vermiculite.






Les support de bouches d'insufflation de la double flux (en noir) ont été scellés au mastic écologique et maintenus par des morceaux de bois pour empêcher qu'ils se soulèvent.
Les tuyaux et les supports de ventilations seront recouvert entièrement par la ouate de cellulose.





Préparation de la pose de la ouate : On passera par la toiture, pose des tuyaux d'insufflation de la ouate de cellulose  (en rouge)






Pour réduire les frais de la pose de l'isolation, le client peut intervenir comme ici pour remplir l'aspirateur. les sacs de ouate ISOFLOC pèsent 12,5 kg chacun, il en faudra 72 sacs pour finaliser l'isolation





En premier plan, les tuyaux en attente de la ventilation double flux, au second plan, le travail de soufflage de la ouate a commencé, le tuyaux est posé dans la ouate pour limiter les poussières et réaliser un remplissage optimal.






Vue générale du chantier, comme on peut le voir, le solaire y est déjà en bonne place, pour l'eau chaude sanitaire et le chauffage, poêle à bois bouilleur pour compléter la panoplie.





Avancement du chantier, on peut distinguer les 2 tuyaux de ventilation de la double flux complètement recouvert.






Résultat après insufflation. Il restera d'ici 3 mois, à pulvériser un peu d'eau pour que la ouate de cellulose "croûte", ceci afin d'éviter les poussières.







Au final, ça donne ceci. le changement est radical au niveau du confort + 3°C de différence entre la partie isolée en ouate de cellulose et celle isolée en laine de verre et qui plus est, partie située plus haute - maison en 1/2 niveau. Quand on vous dit que l'isolation EST le poste le plus important !




Et en vidéo



VatMx TV

Publié le: samedi 08 septembre 2012 (2931 lectures)
Copyrights © par l'info ENVIRONNEMENT & Nouvelle RÉALITÉ

Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e)

[ Retour ]