Monomur

Construction en monomur brique de 37,5



La construction d'une maison en brique monomur n'a rien de compliqué, elle reste cependant physique par rapport au poids des briques et demande surtout une pose sans défaut du premier rang.

La pose du premier rang se réalise avec un mortier hydrofugé pour empêcher les remontées d'humidité et un laser pour réaliser une pose précise du premier rang. Le rattrapage ultérieur sur les rangs suivant n'étant pas possible. Un rouleau métallique spécifique est utilisé pour réalisé les joints





La pose des ferraillages, ici les poteaux sont déterminés par l'étude béton armé. A chaque ouverture correspond un ferraillage de part et d'autre, sauf petite fenêtre, ainsi qu'aux angles.





Le laser utilisé pour réaliser la pose. avec une mire qui permet son utilisation en plein jour.








La réalisation d'une maison en monomur impose des règles de pose. les briques a poser en premier sont celles d'angles. Il faudra attendre le lendemain que la prise soit faite pour continuer.




Les briques d'angles et la réservation pour le poteaux est limitée, la pose précise du ferraillage est donc primordiale.









Les règles parasismiques impose ce remplissage avec du mortier







a chaque rang, il reste difficile que les briques se rejoignent parfaitement de part et d'autre, il faudra alors couper des briques de façon très précise pour réussir à les intercaler. Certains remplissent les interstices de béton ou de mortier, pro compris, ce qui est une grossière erreur bien entendu et équivaut à un pont thermique.





du béton est coulé tous les 3 rangs dans les réservations avec le ferraillage des poteaux, le ciment utilisé est du CPA 52,5 très haute performance, le seul qui autorise la reprise de coulage.





le ferraillage du linteau, la ferraille sera remontée d'au moins 3 cm par rapport au paroi du fond








Méthode maison pour maintenir les briques de linteaux avant coulage





Livraison et pose directement des poutrelles précontraintes sur les briques,  la dalle est un système à poutrelles et hourdis composites KP1. 







La réalisation d'un escalier pour monter à l'étage demande la pose de ferraillage supplémentaire.  






Avancement des travaux, il faudra 1 mois complet pour réaliser cet étage.







Détail des poutrelles (environ 120 kg par élement




Pose du plancher KP1. les modules en matériaux composites remplacent avantageusement les hourdis béton, car une fois la dalle coulée, ceux ci ne servent plus a rien, ce qui permet d'alléger la dalle du poids des hourdis béton, tout en bénéficiant de la place laissé en dessous pour passer les réseaux par exemple. 













Le linteau qui partage la surface de la maison en deux et passe sur le mur de refend est un linteau inversé, il est donc invisible vu de l'intérieur, on peut voir ici une ferraille traversante











Briques d'about de dalle, avant le coulage de la chappe









Le coulage de la dalle

























Publié le: lundi 24 septembre 2012 (6396 lectures)
Copyrights © par l'info ENVIRONNEMENT & Nouvelle RÉALITÉ

Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e)

[ Retour ]