QUEL SYSTÈME SOLAIRE THERMIQUE ?

Système Autovidangeable - drainback

 

Choix du système

<h1 prettyphoto"="" style="font-family: 'Segoe UI', Calibri, 'Myriad Pro', Myriad, 'Trebuchet MS', Helvetica, Arial, sans-serif; border-top-style: none; border-right-style: none; border-bottom-style: none; border-left-style: none; border-width: initial; border-color: initial; margin-top: 0.8em; margin-right: 0px; margin-bottom: 0.2em; margin-left: 0px; padding-top: 0px; padding-right: 0px; padding-bottom: 0px; padding-left: 0px; font-size: 37px; display: block; font-weight: normal; text-align: left; letter-spacing: -0.04em; line-height: 37px; border-width: initial; border-color: initial; ">

 

 
Il existe différents systèmes de capteurs, qui vont du capteur plan aux tubes, Les installation de plus de 20 m2  avec des capteurs qui ne sont pas autovidangeable peuvent poser des problèmes de surchauffe si vous n'avez pas de système de Drainback ou d'autovidange, ou bien une cuve extérieur à chauffer l'été. 
 
Une installation doit donc être réalisée en pensant à tous Ces paramètres et le matériel choisi en conséquence.
Les capteurs plans sont plus solide en générale, et le rendement est aussi bon que les capteurs à tubes, sachant qu'ils montent aussi moins haut en température que ceux a tubes (sauf ATMOS).
 
Pour les capteurs solaires, le choix s'est porté sur le système ATMOS, le principal intérêt, outre l'absence de cuivre pour les tubes, réside dans le fait qu'ils sont autovidangeables, et donc sans pression. ce qui ne nécessite pas d'élément de sécurité, comme un vase d'expansion.
 
Il y a beaucoup d'autres systèmes qui existe en solaire thermique, Apper-Solaire propose du matériel top qualité (Tinox) et un groupement d'achat en plus. Vous bénéficiez ici aussi d'une aide complète et d'un forum dédié pour ceux qui veulent se lancer dans l'aventure de leur installation.
 
 
 
 
Pour le système ATMOS, je donne ci dessous les pours et les contres, pour ceux qui ne connaissent pas le système.
 
AVANTAGES
  • Prix des capteurs
  • Très bon rendement
  • Autovidangeable,
  • Le tube ne contient pas de cuivre, uniquement du verre et un liquide à changement de phase dans le tube
  • Pas de surchauffe, le tube ATMOS monte à un peu plus de 90°C , on est loin des 250°C des autres types de capteurs à tubes qui peuvent poser problèmes
  • Pas de risque de gel, les collecteurs se vident tout seul, dés que la pompe de circulation s'arrête, l'eau redescend dans le ballon.
  • Utilise uniquement de l'eau comme liquide caloporteur, pas de glycol, donc rendement supérieur au niveau du liquide caloporteur.
  • Circulateur de chauffage, donc moins cher
  • Installation facile, pas de système de sécurité
 

 

 

INCONVÉNIENTS
  • finition des collecteur, l'inox est coupant
  • bruits de canalisation et des collecteurs, enfin, pour ma part je préfère, car je sais que mes capteurs travaillent pour moi.
  • Sortie de vapeur quand le système est à l'arrêt par forte chaleur (explication plus bas), c'est pour cela que je recommande d'utiliser une tuyauterie qui tient à la vapeur pour le circuit retour.
  • matériel fabriqué en chine.
  • intégration architecturale
 
 

 

Quelques explications du système Atmos pour comprendre sont fonctionnement :
 
 
La partie du capteur qui chauffe, est le bout du tube qui est transparent, le reste est isolé, un double tube dans lequel est réalisé un vide (le vide qui sert d'isolant).
en gros, un tube contient un (tout petit peu de) liquide à changement de phase, quand il change d'état, il y a production de chaleur, et ce tube est isolé par un autre tube avec de l'air autour.
C'est la partie transparente qui est dans le collecteur (un caisson isolé en inox) l'étanchéité est réalisée par des joints.
 
 
 
 
 

Sur l'image en 3D, on peut voir l'eau par transparence qui reste dans les collecteurs une fois qu'ils se sont vidés, c'est cette eau qui se transforme en vapeur quant le système est à l'arrêt. Donc pas de quoi s'inquiéter, mais il faut prévoir une sortie à l'extérieur à brancher l'été uniquement et résistant à la vapeur d'eau (100°C)

 

 

Voilà comment je verrais la modification du collecteur pour qu'il se vide entièrement, il resterai pour parfaire l'intégration, à réaliser un capot de la même forme entre 2 capteurs et permettrai dans le même temps, de pouvoir isoler les connections qui serai invisible

 

 

Publié le: jeudi 25 octobre 2012 (1974 lectures)
Copyrights © par Conscience et Inconscient

Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e)

[ Retour ]